Série « Accès-soir »

La série «Accès-soir» explore le non-dit à travers la séduction et l’acte sexuel. Les souffrances psychologiques ou physiques qu’une femme porte en elle et qui se terre sous ses accessoires. De cette habilité de la femme qu’elle a pour les dissimuler avec de simples accessoires qui deviendront des objets de séduction ou des tabous. De sa fragilité sous ses silences alors qu’elle voudrait expulser son plaisir.

Couche par couche, on se dévoile sous le regard de l’autre. Le jugement peut être meurtrier et l’acceptation que bénéfique tout comme on se livre lors du geste créateur. C’est voir sous la peau que de se laisser aller à l’acte sexuel, une communion des âmes avec cet énergie Universelle. Dans l’acte sexuel, il y a ce besoin de se perdre en soi, en l’autre. Ce besoin de se retrouver face à soi-même, seul responsable de sa jouissance vitale. C’est l’un des moments de la vie où nous sommes les plus désarmés et vulnérables, où l’abandon peut être total et où la confiance est mise à son épreuve. Avec l’acte sexuel, on atteint l’extase et on entre en communion avec le Cosmos. Avec l’acte de création, une recherche spirituelle s’installe entre l’Univers et nous. «Accès-soir» questionne par son regard mais à qui sont ses yeux? Ils sont ce qu’elle voit ou ressent? Un regard qui porte un jugement sur ce qu’elle est ou notre jugement sur nous? Sont-ils mes yeux ou les yeux des témoins de ce spectacle de la Vie? Ils sont les sept péchés capitaux, ceux avec lesquels on a menacé l’existence de l’humanité. Sont-ils les yeux de l’interdit?

Dans cette série, j’ai volontairement traité mes sujets avec des techniques différentes pour marteler davantage mes propos d’une vérité qui nous échappe si l’on se limite à la surface de ce qui est vu et aux tabous. L’accessoire n’est que traces laissées sur le parquet alors que d’autres traces se terre sous la peau d’où l’importance du regard. Il y a une dualité qui entre en interaction dans le choix des thèmes que je peins et la technique de ma représentation. Je me retrouve à la fois avec des thèmes et des techniques diversifiés mais qui se complètent tout comme le choix des sujets.

 

Voir les cartels