Série Cloutier « Sexe-pose »

Avec la série Cloutier « Sexe-pose » débutée en 2004 et qui prendra définitivement fin en 2016, j’explore les facettes de la séduction par l’expression du corps et le temps qui le marque au passage. Puisant à sa source, ce corps se souvient de son pouvoir de séduction d’où l’exploration de l’âge dans cette thématique. Ce besoin de séduction nous caractérise comme humain. Au-delà de l’esprit, il y a ce besoin criant du corps de séduire. Un besoin narcissique que de se voir admirer par autrui. Nous sommes faits pour vivre ensemble, pour trouver notre alter ego. Nous sommes à la recherche de notre âme sœur pour se construire dans son reflet, pour nous parachever à travers lui. Nous sommes en quête de l’être Universel dans l’union des corps et des âmes. Cloutier « Sexe pose » soulève également la notion du temps. Le temps s’imposant à nous dans le vieillissement du corps et de l’âme, nous changeant, nous modifiant dans notre identité. Nous avons besoin, pour ce faire, de se définir à travers soi et dans l’autre pour être complet. Ces toiles parlent de ce besoin. Elles racontent le temps et les émotions qui se vivent à travers ses gestes posés qui amèneront les âmes à se dévoiler et ne faire qu’un. Elles parlent de Passion, d’Amour, de Vie. Elles sont mes angoisses et mes faiblesses, mes luttes et mes guerres. Elles sont des miroirs de mon passage sur terre, elles sont mes Victoires.

Dans cette série et celle « En un instant », l’utilisation du papier aquarelle comme support à l’huile est prédominant. L’huile marque le papier comme le temps marque le corps laissant des traces parfois disgracieuses mais nous rappelant la fragilité des deux supports que sont le papier et le corps. Ce papier m’amènera avec les années à me tourner vers sa propre source qu’est le bois, tout aussi fragile et précieux à notre survie et me rappelant la force et la fragilité de la femme.

Voir les cartels